Notre histoire

1940-1950 :

Historic Image
Historic Image

Mr Léon LAURENT ouvre une station-service en 1946 à Avallon, en Bourgogne, où l’on peut  acheter des pneus. Il décide d’installer un atelier de réparation de pneus usagés, le caoutchouc étant rare à l’époque. Afin de répondre à la demande croissante, Mr Laurent développe la réparation à chaud des pneus de ses clients. Kléber-Colombes fournissant, alors, les bandes de roulement

Dès le début,  l’histoire d’Avallon et de LAURENT®retread sont intimement liées, puisque jusqu’à la fin de sa carrière d’industriel, Mr Léon Laurent, a toujours affirmé son attachement à la ville et a été successivement été élu Maire de la ville d’Avallon puis Député du département de l’Yonne.

1950-1960 :

Historic Image
Historic Image

La société nait officiellement sous le nom de VIGO et emploie 40 personnes. Une centaine de pneus neufs est produite chaque jour. En 1952, la société prend officiellement le nom de Pneu Laurent et produit environ 800 pneus par jour. A cette époque, Léon LAURENT décide d’abandonner le pneu neuf au profit du rechapage. Une coopération technique s’établit avec le Groupe Michelin.

1960-1970 :

Historic Image

A partir de 1962, Le Groupe Michelin fournit la gomme, forme la main d’œuvre et accorde une assistance technique. Pneu Laurent acquière un parc de machines performantes permettant d’augmenter la production de rechapage à 2200 pneus par jour avec un effectif de 550 personnes.

1970-1980 :

Historic Image
Historic Image

En 1973, Pneu Laurent s'associe au Groupe Michelin et devient, à cette époque, le leader français du pneu rechapé. L’entreprise, en avance sur son temps, a des préoccupations environnementales et décide de recycler les gommes issues du rechapage.

Parallèlement, Pneu Laurent teste un nouveau procédé de rechapage « à froid » sur ces pneus poids lourd: Il consiste à fusionner une bande de roulement pré moulée sur une carcasse en étuve, permettant rechaper des pneus de toutes dimensions sans avoir des moules de cuisson traditionnels. Le savoir-faire de Pneu Laurent dès lors reconnu et la notoriété de l’entreprise est grandissante. Pneu Laurent fait partie du patrimoine industriel français.

1980-1990 :

Historic Image
Historic Image

1 000 000 pneus rechapés en tourisme, 100 000 en camionnette, 180 000 en poids lourd et 20 000 en agricole sortent de l’usine d’Avallon. La fabrication des pneus rechapés agricoles et génie civil sont sous traités en Italie, en 1989.

1990-2000 :

Historic Image
Historic Image

Pneu Laurent produit les bandes de roulement pour RECAMIC, société fournissant les rechapeurs professionnels Européens. Ainsi Pneu Laurent commercialise des produits autres que ces propres pneus rechapés, comme les bandes de roulement et tous les produits dérivés servant à l'activité de rechapage. Pneu Laurent obtient la certification ISO 9002 pour son site historique d’Avalon, certifiant la qualité de ces méthodes de production.

2000-2010 :

Historic Image
Historic Image

Le site Pneu Laurent d’Avallon obtient la certification ISO 14001, en faveur de l’environnement. De nouvelles machines à commandes numériques sont installées et modernisent l’outil industriel de l’entreprise. Une nouvelle logistique est mise en place, permettant une meilleure traçabilité et une plus grande réactivité pour le client.

2010 et Demain :

Historic Image
Historic Image

En 2015, après sept décennies d’existence, Pneu Laurent devient LAURENT®retread. Les clients transporteurs, chargeurs et utilisateurs de 12 pays européens ont maintenant la possibilité d’équiper leur véhicule en pneu rechapé premium, en s’appuyant sur l’expertise d’un acteur majeur du rechapage. LAURENT®retread bénéficiant de son expertise technique, technologique et ayant une réelle préoccupation environnementale rend le rechapage des pneus aussi naturel que le recyclage de nos objets usagés. LAURENT retread est un choix pragmatique et respectueux de l’environnement.