Comment ça marche ?

ÉTAPES DU RECHAPAGE

1| A LA RENCONTRE DES CLIENTS

Les Techniciens Conseils en Rechapage LAURENT®retread, conduisent leurs camions rouges à la rencontre des clients,

chaque semaine, collectant les carcasses et distribuant les produits rechapés.

2| 1ere VERIFICATION

Après la livraison des carcasses à notre site de production, une première sélection permet de déterminer l'aptitude de la carcasse à être rechapée. C'est à cette étape, que la carcasse est identifiée au moyen d'un code barre, qui la tracera tout au long du rechapage.

3| LA SHEAROGRAPHIE

Ce procédé permet par superposition de plusieurs vues réalisées au laser de détecter si la structure de la carcasse présente des défauts non décelables par l'œil.

4| LE CARDAGE

A cette étape, la bande de roulement usée est enlevée par râpage. L'opérateur scanne le code barre qui correspond à une recette comportant les réglages à transmettre à la machine afin de donner au produit les caractéristiques géométriques, dimensionnelles et de rugosité.

5| LA REPARATION

Les détériorations subies par le pneumatique et sa carcasse lors du roulage sont meulées, puis nettoyées avant d'être réparées avec des gommes crues (gomme ou emplâtre).

6| L'HABILLAGE

Procédé à chaud

Pose d’une nouvelle bande de gomme sur les carcasses.

  • Malaxage à chaud de la gomme crue
  • Profilage d’une bande de gomme crue
  • Enroulage de celle-ci bande de la carcasse selon un programme informatique
  • Pose d’une bande de gomme sur chaque flanc pour les produits avec flancsrefaits
  • Vérification de la masse posée

Procédé à froid

Pose d’une bande pré-moulée sur les carcasses.

  • Pose d’une bande de gomme de liaison sur la carcasse cardée
  • Sélection d’une bande du profil et de la largeur et longueur désirée
  • Enroulage de la bande autour de la carcasse

7| LA CUISSON

Procédé à chaud

Moulage du profil définitif et cohésion entre la carcasse et la gomme posée.

  • Cuisson dans une presse équipée d’un moule
  • Température : environ 160 degrés
  • Pression : 14 bars
  • Durée : environ 1 heure
  • Opération identique à un pneu neuf

Procédé à froid

Garantir la cohésion entre la carcasse et la bande pré-moulée posée.

  • Mise sous enveloppe sous vide du pneu habillé
  • Cuisson d’un train de pneus en autoclave vapeur
  • Température : environ 115 degrés
  • Durée : environ 2 heures

8| LA GRAVEUSE AUTOMATIQUE DES MARQUAGES

Pour pouvoir rouler en tout tranquillité, la législation européenne exige que certaines informations apparaissent sur le flanc des pneus : La dimension, les indices de charge et de vitesse. Nous y ajoutons d’autres informations telles que la marque de la carcasse d’origine, le rang de rechapage pour être le plus transparent possible avec le client.

9| LA DÉTECTION AUTOMATIQUE DES PERFORATIONS

Cette machine permet de localiser tout défaut d'étanchéité non détecté pendant le rechapage. Un courant électrique traverse le pneu rechapé; la moindre défaillance laisse passer le courant et crée un arc électrique. La blessure est alors réparée avant de passer un nouveau test.

10| LA VERIFICATION FINALE

C'est la dernière opération avant l'expédition du pneu chez le client. Cela consiste à surgonfler le pneu à 10 bars et en une vérification complète visuelle et tactile de l'enveloppe rechapée.